Revenir aux Actualités & conseils

La place des femmes dans le secteur du BTP

05/08/2019

Secteur d’activité en plein boom, le BTP reste un univers fortement masculin, laissant peu de place aux femmes. Avec seulement 12,3 % de femmes représentées en 2018 (selon la Fédération française du bâtiment – FFB), le secteur du BTP fait donc office de mauvais élève en matière de mixité. Mais quelle est réellement la place des femmes ? Quels postes occupent-elles dans le BTP ? Céline Ortiz, manager chez Fed Construction, nous en parle plus en détail.

Quelle est la répartition des femmes dans le secteur du BTP ?

Les femmes sont encore peu nombreuses dans le secteur du bâtiment, souvent considéré comme un « monde d’hommes ». Mais quelques fonctions se féminisent tout de même.

Encore du chemin à parcourir sur les chantiers

On trouve peu de femmes sur le terrain à des postes techniques et/ou ouvriers. Si elles doivent travailler sur un chantier, les femmes occuperont davantage un poste de conduite de travaux, plus axé sur le suivi de chantier et sur l’accompagnement que sur des tâches techniques à proprement parler. Il en va de même pour les postes à responsabilités. Si on retrouve certaines femmes à des postes de conductrices de travaux ou directrices de travaux, elles sont encore peu nombreuses par rapport à leurs homologues masculins. Il semble donc que manager des hommes sur un chantier reste actuellement une fonction d’hommes…

Une professionnelle de bureau ?

Si elles se font discrètes dans certaines filières du bâtiment, les femmes sont souvent sur-représentées dans les ressources humaines, et dans des postes d’assistanat et de secrétariat dans les administrations ; des filières déjà très féminisées dans les autres secteurs d’emploi. Le bâtiment ne fait donc pas exception et suit la tendance du marché de l’emploi.

Une éclaircie du côté de l’immobilier

Heureusement, tout n’est pas catastrophique en matière d’équilibre homme/femme. Dans le secteur du BTP, une filière se fait remarquer par une mixité plus avancée : l’immobilier. De plus en plus de femmes occupent des postes de responsables de programmes immobiliers, par exemple. On les retrouve aussi dans la gestion de biens immobiliers, dans les copropriétés, ou encore dans la transaction immobilière. En ce qui concerne les postes à responsabilités, là encore, l’immobilier laisse davantage de places aux femmes qui s’illustrent à des postes de cadres en développement et en promotion de programmes immobiliers.

> À lire aussi : Égalité homme-femme au travail : ce qui va changer

La pénibilité du travail de chantier est-elle responsable de l’absence des femmes sur le terrain ?

La pénibilité de certains métiers de terrain est souvent avancée pour expliquer l’absence de femmes à des postes de chantier. Or, l’évolution technologique et mécanique de ces dernières décennies a permis la mécanisation des tâches les plus pénibles. Ces postes jugés trop physiques pour une femme leur sont donc souvent accessibles. Cette idée reçue de la pénibilité du métier joue un rôle indéniable sur la motivation des femmes à s’orienter dans ces filières techniques. Finalement, moins de femmes suivent des formations techniques du BTP. Elles sont donc moins nombreuses à candidater à ces postes et en toute logique, elles sont moins représentées sur les chantiers.

Que faudrait-il faire pour que le BTP se féminise davantage ?

Pour faire évoluer les tendances et féminiser le secteur du bâtiment, il faut mener plusieurs campagnes de front : communiquer, bien orienter et faire bouger les mentalités.

Une bonne communication

Plusieurs campagnes ont été menées au fil des ans. En 2015, le Gouvernement Hollande avait signé un plan avec la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) pour promouvoir la mixité dans un tiers des métiers du bâtiment d’ici 2025. À presque cinq ans de l’échéance, on en est encore loin. En cause : une faible communication autour de ce plan. Ce problème de communication et de promotion du secteur ne se limite pas à cette initiative gouvernementale. Pour attirer les femmes dans le secteur du BTP, il faut mener une véritable campagne de communication et de publicité autour des nombreux métiers qui leur sont accessibles, ainsi que sur les perspectives d’évolution qu’ils proposent. Il est nécessaire de montrer que ces métiers ne sont pas « réservés » aux hommes.

Une bonne orientation

Si les femmes sont encore minoritaires sur les chantiers en particulier et dans le secteur du bâtiment en général, cela s’explique également par un manque d’information au moment de l’orientation scolaire et professionnelle. Là encore, la communication peut jouer un rôle important pour inviter les femmes à se tourner vers le secteur du BTP. De prime abord, les jeunes filles ne s’orientent pas vers ces métiers car elles ne savent pas qu’ils existent ou qu’il y a aussi de la place pour elles. Dans certains cas, elles ne sont tout simplement pas intéressées par ces filières. Pour pallier ce problème, la FFB mène des actions de communication régulières auprès des publics scolaires. Mais cela prend du temps.

Une évolution des mentalités

Trop pénible, trop physique, trop masculin : le secteur du BTP souffre de nombreux préjugés et clichés qui restent ancrés dans l’inconscient collectif. Les métiers techniques n’attirent pas les femmes, pour ces raisons principalement. Pour faire évoluer les choses et féminiser le secteur, en particulier sur les chantiers, les mentalités doivent changer, et ce, des deux côtés. Le public qui travaille dans le bâtiment doit pouvoir et vouloir accueillir davantage de femmes. Ces dernières ne doivent pas s’arrêter sur les idées reçues et avoir pleinement conscience des avantages que le secteur a à leur offrir. Secteur en plein boom, le bâtiment doit être capable d’attirer des femmes de talent à condition de s’en donner la peine. Des efforts restent donc à fournir pour changer les mentalités de façon durable et à terme, accueillir plus de femmes dans le secteur.

> À lire aussi : Le secteur de la construction peine à recruter certains profils spécialisés

 

Pour aller plus loin

Meta Title: 
Travailler dans le bâtiment lorsqu’on est une femme, en 2019 - FED
Meta Description: 
Le BTP est un secteur majoritairement masculin, même si certaines choses évoluent. Le point sur la place et l’évolution des femmes dans le bâtiment.